Le pain, c’est un des aliments préférés de tout le monde. Que ce soit au petit déjeuner, le midi ou le soir, le pain est toujours présent sur la table. En apprenant à faire son propre pain maison, non seulement on va faire plaisir à la famille mais aussi faire des économies. C’est valable aussi si vous souhaitez vous lancer dans la fabrication de pain ou vous voulez tout simplement faire plaisir à votre petite famille ? Grâce à cet article, vous allez pouvoir faire votre propre pain maison. Découvrez les secrets d’un pain réussi sur http://www.monpainmaison.fr/.

Les secrets d’un pain maison réussi

Si vous n’avez pas de machine à pain, vous n’avez qu’à suivre cette astuce. Pour pouvoir s’y lancer, vous avez besoin des ingrédients de base. Il vous faut 500g de farine, 320g d’eau, 10g de levure et 10g de sel. Choisissez les bons ingrédients afin d’obtenir un résultat satisfaisant et faire un pain digne de celui de la boulangerie. La qualité de la farine que vous utilisez compte beaucoup. N’utilisez pas la même farine que pour un gâteau au chocolat. Vous pouvez prendre des farines d’épeautre T40 ou T80 blanchies. Si vous ne savez pas lesquelles des deux choisir, orientez votre choix vers une farine de blé T55. A noter que cette dernière est la plus couramment utilisée pour faire un bon pain maison.

Les étapes à suivre pour faire votre pain maison

Une fois que vous avez rassemblé tous les ingrédients, vous pouvez vous mettre au travail. La première étape consiste à mélanger la farine et le sel dans une jatte. Attention, il ne faut jamais saler la levure et l’eau ensemble, car cela neutraliserait la levure. Sans cette dernière, le pain ne pourrait pas pousser. L’étape suivante consiste à verser la levure dans l’eau tiède. N’hésitez pas à utiliser du miel qui va accélérer la fermentation en enrichissant la saveur de votre pain. Après avoir creusé une fontaine au centre de la farine, vous n’avez qu’à y verser l’eau au fur et à mesure. Incorporer petit à petit du bout du doigt la farine à l’eau. Il faut bien pétrir la pâte pour que les levures puissent s’activer. Faites une petite boule pour faciliter le pétrissage. Répétez l’opération au moins 8 minutes sur le plan de travail. L’opération consiste à pétrir la pâte en la ramenant vers l’intérieur.

Ce qui se passe après le pétrissage de la pâte…

Après le pétrissage de la pâte, vous allez former une clé de boulangerie en la pinçant sur le haut et en la frappant contre le plan de travail. Saupoudrez le pâton de farine et recouvrez d’un linge humide. Laissez reposer à température ambiante pendant au moins 1h30. Une fois le temps de pause passé, vous devez planter 3 doigts dans le pâton et le pincer afin de stopper la fermentation. Avant de donner au pain la forme souhaitée, vous devez pétrir la pâte à nouveau, mais de manière plus énergique. Laissez ensuite la pâte pousser sous un linge humide pour une durée de 2h environ avant de la mettre au four à 200°C.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.