Les beaux jours arrivent enfin. Le soleil est presque assidu, mais malgré cela, la chaleur ne réchauffe pas assez l’eau. Grâce à la pompe à chaleur pour piscine, vous pouvez profiter le plus longtemps possible de votre bassin du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Cet appareil permet de prolonger la saison de baignade puisqu’il chauffe l’eau de la piscine et le maintien à température constante toute l’année. Messieurs et mesdames, il est temps de sortir vos jolis maillots de bain pour une petite baignade dans la piscine.

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur pour piscine

En effet, le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur piscine est simple. C’est un appareil à la fois économique, efficace et écologique. Elle utilise des sources d’énergies renouvelables pour chauffer l’eau de la piscine. La pompe puise les calories présentes dans l’air extérieur ou la chaleur dans l’eau afin de transformer le fluide frigorigène en gaz. C’est ce dernier qui permet de chauffer l’eau de la piscine à la température désirée. Si votre système de chauffage est bien performant, alors vous pouvez disposer d’une température d’eau de 28°C toute l’année. En choisissant cet appareil, la consommation d’énergie est très limitée, ce qui vous permet de faire une grande économie sur votre facture de chauffage. Elle consomme moins d’électricité, mais produit plus d’énergie. Une pompe à chaleur pour piscine est composée de 4 composants principaux :
• Un évaporateur qui permet de transformer le fluide frigorigène en vapeur
• Un compresseur alimenté par un moteur électrique pour faire augmenter la chaleur du gaz
• Un condenseur pour restituer la chaleur à l’eau de la piscine
• Un détenteur pour limiter la pression et la température du fluide frigorigène

Quel type de pompe à chaleur choisir pour votre piscine ?

Sur le marché, vous pouvez trouver une large gamme de modèles de pompes à chaleur pour piscine : les pompes à chaleur géothermiques, les pompes à chaleur air/air, les pompes à chaleur air/eau et les pompes à chaleur eau/eau. Les PAC aérothermiques peuvent être installées pour chauffer l’intérieur de la maison, ainsi que l’eau de la piscine. Les modèles de pompes à chaleur géothermiques sont considérés comme les plus performants, mais l’installation de ce type de système nécessite de disposer d’un grand terrain. Pour les PAC hygrothermiques, ce modèle est parfait si vous disposez de ressources d’eau suffisantes. Vous pouvez également choisir entre les pompes à chaleur verticales ou les pompes à chaleur horizontales. Ces dernières sont très discrètes et s’intègrent plus facilement dans tous les environnements. En ce qui concerne la puissance, cet élément doit être précisément défini par le technicien qui va assurer l’installation de votre système. La dimension de votre pompe à chaleur est également un élément essentiel à prendre en compte. Un surdimensionnement peut augmenter le coût à l’achat et entraîner une dépense énergétique supplémentaire. Plus la puissance est élevée, plus le prix augmente. D’un autre côté, si la puissance est faible, alors la pompe ne peut pas subvenir à l’ensemble des besoins en chauffage de l’eau. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel en la matière pour vous aider dans le choix et l’installation.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.